Lexique et mots clés

Accumulateur de chaleur

Réservoir qui accumule la chaleur, parfaitement isolé pour réduire au minimum les pertes d’énergie. Toutes les surfaces en contact avec l’eau chaude sanitaire sont émaillées pour garantir une parfaite hygiène.

 

Afficheur digital 

                                                                                                                                                                                                     Le module de commande et d’affichage est équipé d’un afficheur digital qui indique, en clair, les modes d’informations, services et indicateurs de défauts.

 

Air comburant

                                                                                                                                                                                                                                 L’air comburant (ou air atmosphérique) contient 21% d’oxygène, nécessaire à toute combustion. L’air contient également 78% d’azote. Environ 10 m3 d’air comburant sont nécessaires à la combustion complète d’un m3 de gaz ou d’un litre de fioul domestique.

 

Bac à condensat               

Il collecte l’eau condensée dans l’évaporateur.

 

Besoin thermique  

                                                                                                                                                                                                                    

C’est la quantité de chaleur maximum qui est nécessaire pour maintenir une certaine température ambiante.

Besoin thermique (eau de chauffage) : besoin en énergie ou puissance pour réchauffer une certaine quantité d’eau courante pour la douche, le bain, la cuisine, etc.

 

Bilan énergétique

                                                                                                                                                                                                                        Rapport entre l’énergie fournie et l’énergie utilisée.

 

Charge thermique du bâtiment    

                                                                                                                                                                               

Il s’agit ici de la charge thermique maximale d’un bâtiment. Elle peut être calculée selon la norme DIN EN 12831. La charge thermique nominale se calcule à partir du besoin de chaleur de conduction (perte de chaleur sur les surfaces de confinement) et du besoin de chaleur de ventilation pour réchauffer l’air extérieur entrant. Cette valeur de référence sert au dimensionnement de l’installation de chauffage et du besoin énergétique annuel. 

 

Chaudière basse température 

                                                                                                                                                                                          Chaudière régulée en fonction du besoin de chaleur et de la température extérieure. Les chaudières basses températures actuelles sont pourvues d’échangeurs très performants et de bonnes isolations qui permettent de réduire au minimum les pertes énergétiques, d’où une utilisation optimale de l’énergie.

 

Chauffage au sol                                                                                                                                    

Les chauffages au sol par eau chaude représentent pour les installations de pompes à chaleur le système de distribution de chaleur idéal car ils fonctionnent à une température basse qui préserve l’énergie. L’ensemble du sol sert de grande surface de chauffage. C’est pourquoi, ces systèmes s’en sortent avec des températures d’eau plus basses (env. 30°C). Comma la chaleur se répartit uniformément du sol au-dessus de la pièce, on a à 20°C de température ambiante la même impression de température que dans une pièce chauffée à 22°C de manière traditionnelle.

 

Chauffage d'appoint                                                                                                                              

Parallèlement à la pompe à chaleur, il existe un deuxième producteur de chaleur qui assiste le chauffage du bâtiment en cas de températures extérieures très basses. Cela peut être une résistance électrique ou lors de la rénovation de la vieille chaudière.

 

Chauffage mural                                                                                      

Les chauffages muraux sont comme les chauffages au sol des chauffages basse température. C’est  pourquoi, ils se combinent parfaitement avec les pompes à chaleur. Comme les grandes surfaces réchauffent la pièce, la température moyenne de chauffage ne se situe que légèrement au-dessus de la température ambiante.

Parfaitement adaptée pour la rénovation d’un bâtiment ancien ou l’aménagement du chauffage car la chaleur murale peut être également installée ultérieurement  sans problème.

 

Circuit de chauffage                                                                                                                                

Composants d’une installation de chauffage responsables de la distribution de chaleur (radiateurs, mélangeurs ainsi que l’aller et le retour) et reliés ensemble par un système hydraulique.                                                                                                                                                                                                                                        C’est le système qui assure le chauffage dans les bâtiments. Les composants sont les canalisations, les radiateurs ou plancher chauffant, ainsi qu’une pompe électrique.

 

Circuit secondaire                                                                                                                               

C’est ainsi que l’on désigne le circuit d’eau entre le réservoir tampon et l’utilisateur.

 

Coefficient de performance = COP

                                                                                                              

Le coefficient de performance est une valeur instantanée. Il est mesuré en laboratoire dans des conditions de mesure normalisées selon la norme européenne EN 14511. Le coefficient de performance est une valeur mesurée sur un banc d’essai sans les propulsions auxiliaires. Il est le quotient de la puissance thermique et de la puissance électrique du compresseur. Le coefficient de performance est toujours > I car la puissance thermique est toujours plus grande que la puissance électrique du compresseur. Un coefficient de performance de 4 signifie qu’il y a 4 fois plus de puissance thermique utilisable par rapport à l’énergie électrique consommée par le compresseur. 

 

Collecteur de chaleur horizontal

                                                                                                                            

Le sol est une bonne source de chaleur qui est exploité généralement de manière monovalente. Selon la qualité du sol, des tubes en plastique (appelés serpentins) sont posés à environ 20 cm en dessous de la limite locale de gel. Cela correspond à une profondeur d’environ 1.2 à 1.4 mètres.

La longueur et la distance de pose des tubes dépendent de la qualité du sol et de la puissance du soutirage. L’eau protégée du gel (eau glycolée) qui sert de milieu porteur calorifère, circule dans les tubes. Une surface d’environ 1 à 2.5 fois la surface du bâtiment à chauffer est nécessaire pour les collecteurs horizontaux.

 

Compresseur                                                                                                                                               

Composant de la pompe à chaleur pour le refoulement et la compression mécaniques des gaz. La pression et la température du réfrigérant ou du fluide de travail augmentent sensiblement lors de la compression.

 

Compresseur à piston    

                                                                                                                                                                                                           

Le compresseur à combustion interne possède comme un moteur essence un piston, une bielle et un vilebrequin. La compression du réfrigérant est effectuée grâce au mouvement des pistons de course. Le réfrigérant est fortement réchauffé et à partir de là appelé gaz chaud. La conduite peut atteindre des températures allant jusqu’à 100°C.

 

Compresseur Scroll           

                                                                                                                                                                                                   

Les compresseurs Scroll silencieux et efficaces sont intégrés généralement sur les petites et moyennes installations. Le compresseur Scroll (en anglais, « scroll » veut dire « spirale ») sert à la compression des gaz, par exemple le réfrigérant ou l’air. Le compresseur Scroll se compose de deux spirales imbriquées l’une dans l’autre. Une spirale circulaire se déplace dans une spirale stationnaire. Les spirales entrent en contact de cette manière. A l’intérieur des spirales, plusieurs chambres devenant de plus en plus petites se forment ainsi. Le réfrigérant à compresseur parvient dans ces chambres jusqu’au centre. A partir de là, tout est refoulé latéralement.

 

Compression                                                                     

Indication sur les ventilateurs radiaux de la « pression d’air » (Pa) mise à disposition à l’extérieur, nécessaire pour le dimensionnement du réseau de canalisation.

                                                                                                                                          

Condenseur     

                                                                                                                                                                                          Echangeur situé à l’intérieur d’une pompe à chaleur. Il condense le fluide frigorigène pour restituer la chaleur au circuit de chauffage.

 

Construction de puits                                                                                                                             

L’eau souterraine est prélevée sur le puits d’alimentation et réacheminée de nouveau sur le puits de refoulement. La distance entre le prélèvement et le reversement devra s’élever à environ 10 – 15 mètres. L’étude et la construction de l’installation doivent être effectuées par un constructeur de puits qualifié.

 

Contrôle du débit                                         

                                                                                             

Il surveille l’écoulement de l’eau ou de l’air. En cas d’urgence, il arrête l’installation.

 

Convection                                                                                                                                              

Mouvement d’un fluide (air, eau, gaz de combustion) dû à la variation de température. Ce terme est fréquemment utilisé en rapport avec les radiateurs. L’air de la pièce se déplace le long des surfaces chaudes des radiateurs. L’énergie de la chaleur est transmise par ce mouvement.

 

Courant de démarrage

Courant de crête nécessaire au démarrage de l’appareil qui ne survient cependant que durant un très bref laps de temps.

 

Courbe de chauffe

                                                                                                                                                                                                                       La courbe de chauffe (ou courbe de température) permet de régler la température de la chaudière en fonction de la température extérieure. Une température extérieure basse entraîne une température élevée de la chaudière. Le réglage de la courbe de chauffe est primordial pour un fonctionnement efficace de la chaudière. Cette courbe est contrôlée avec précision lors de l’entretien.

 

Cycle de Carnot

Il s’agit ici d’une valeur théorique thermodynamique qui ne peut pas être atteinte dans la réalité. Le coefficient d’efficacité théorique ou le coefficient de performance théorique le plus élevé sur la pompe à chaleur est calculé à partir de cette valeur idéale (dans la théorie). Ce coefficient de performance selon Carnot détermine simplement la différence de température pure entre le côté chaud et le côté froid.

 

Cycle de dégivrage             

                                                                                                                       

Sert à enlever le givre et la glace sur l’évaporateur des pompes à chaleur air / eau dans lequel la chaleur est amenée. Est effectué automatiquement à l’aide du régulateur.

 

Débit volumétrique de l’eau                                                                          

Quantité d’eau indiquée en m3/h ; sert à définir la puissance des appareils.

 

Détendeur                                                                                                                                             

Composant de la pompe à chaleur entre le condenseur et l’évaporateur pour baisser la pression de condensation sur la pression d’évaporation correspondant à la température d’évaporation. Le détendeur règle en plus la quantité d’injection du réfrigérant en fonction de la charge de l’évaporateur.

 

Dimensionnement                                                                                                                                                                                                                        

Un dimensionnement exact est particulièrement important sur les installations de pompes à chaleur. La sélection d’appareils trop gros est souvent associée à des coûts d’installation excessivement élevés. Seul un dimensionnement correct et un mode de fonctionnement déterminé par les besoins permettent un fonctionnement conforme à l’énergie de l’installation et une utilisation rationnelle de l’énergie.

 

Dioxyde de carbone (ou gaz carbonique)                                                                      

Le dioxyde de carbone est un gaz qui se dégage lors de la combustion de matières carbonées. Le rejet de dioxyde de carbone dans l’atmosphère entraîne des modifications géoclimatiques. L’augmentation de la température terrestre est plus communément appelée effet de serre. Le dioxyde de carbone peut être évité en réduisant la consommation de combustibles.

 

Dispositif de purge

                                                                                                                                                                 

Pour remplir et vidanger les installations géothermiques avec de l’eau glycolée par exemple, les dispositifs correspondants de remplissage et de purge sont prévus aux endroits appropriés.

 

Distance de pose                                                                                                                                    

Sur les collecteurs de chaleur horizontaux, la distance de pose entre les tubes est d’environ de 80 cm.

 

Eau glycolée   

                                                                                                                                                                                                                                Un mélange antigel homogène d’eau et de glycol. La température antigel peut descendre jusque -15°C. Ce liquide est utilisé dans une sonde plan ou dans un forage comme fluide caloporteur.

 

Echangeur                                                                                                                                                                                                                                          Appareil transférant la chaleur de la combustion à l’eau de chauffage. L’échangeur, qui constitue le cœur de la chaudière, sera déterminant pour son efficacité.

 

Echangeur thermique à plaques

                                                                                                                    

Il se compose de plusieurs plaques en acier inoxydable disposés parallèlement les unes aux autres qui sont traversées alternativement par l’eau et le fluide frigorigène. Vous obtenez ainsi une très grande surface d’échangeur thermique à dimensions très réduites.

 

Effet de serre

                                                                                                                                                                                                                                 Le phénomène d’effet de serre est lié à la présence dans l’atmosphère de certains gaz qui piègent le rayonnement émis par la Terre (infrarouge). Une partie de ce rayonnement est réémise en direction du sol, contribuant ainsi au réchauffement des basses couches de l’atmosphère. Les émissions de CO2, principal responsable, peuvent être réduites par les économies d’énergie et la réduction de la consommation de combustibles.

 

Emissions                                                                                                                                                                                                                                           Terme générique pour tous les produits de combustion polluants qui, grâce à des recherches intensives, sont réduites à un minimum avec nos produits. En particulier, les émissions d’oxydes d’azote (NOx), à l’origine des pluies acides, ont été réduites de manière drastique.

 

Energies renouvelables 

                                                                                                                                                                                                                                  Sources d’énergie respectueuses de l’environnement, dont nous disposons à l’infini. A l’usage des particuliers, l’énergie solaire est la plus couramment utilisée pour la préparation de l’eau chaude sanitaire et l’appoint au chauffage. EAV offre des solutions optimales adaptées à tous types de configurations.

 

Entièrement hermétique

                                                                                                                                           

Cela signifie en parlant du compresseur que celui-ci est complétement fermé et soudé hermétiquement et qu’il ne pourra pas être réparé et devra être remplacé en cas de défaillance.

 

Etalement des températures

                                                                                                                            

Il s‘agit de la différence de température entre la température d’entrée et de sortie d’un milieu porteur de chaleur sur la pompe, donc la différence entre la température d’aller et de retour.

 

Evaporateur                                                                                                                                                     

Echangeur de chaleur d’une pompe dans lequel la chaleur est extraite par l’évaporation du réfrigérant de la source de chaleur (air, sous-sol, eau souterraine) à basse température et à pression basse.

 

Fluide frigorigène                                                                                                                                    

L’outil d’une pompe à chaleur est appelé aussi réfrigérant. Il sert à la transmission de la chaleur. Il augmente la chaleur à basse température et à basse pression (évaporation) et la délivre à l’eau de chauffage à une température et à une pression plus élevées (fluidification).

 

Gaz carbonique C0                                                                                                          

Nait lors de la combustion de tous les carburants fossiles. Il est considéré comme le responsable de l’effet de serre qui devrait conduire à un réchauffement croissant de l’atmosphère terrestre.

 

Générateur de chaleur

                                                                                                                                                                                                             Appareil transférant la chaleur de combustion à l’eau de chauffage. Grâce à des échangeurs haute performance et d’excellentes isolations thermiques, le générateur réduit au minimum les pertes énergétiques.

 

Givre                                                                                                       

Si la température extérieure baisse en dessous de + 5°C environ, l’eau contenue dans l’air commence à se déposer en glace sur l’évaporateur de la pompe à chaleur air / eau. De cette manière, la chaleur latente contenue dans l’eau peut être utilisée.

Les pompes à chaleur air / eau qui sont exploitées avec des températures en dessous de + 5°C ont besoin d’un dispositif de dégivrage. Les pompes à chaleur Alpha-Innotec disposent d’une commande automatique du cycle de dégivrage.

Glycol                                                                                                                                                    

Alcool simple, bivalent. Le liquide incolore, gras empêche le gel de l’eau à des températures négatives.

 

Groupe d’alimentation fioul

                                                                                                                                                                                                                       Pompe montée sur le circuit fioul qui amène le combustible en dépression à la chaudière à condensation.

 

Humidité de l’air (relative)

                                                                                                                                               

Elle est souvent indiquée en relation avec le niveau de saturation (100%) de l’air avec la vapeur d’eau. La quantité absorbée dépend de la température. Si la température baisse à une certaine valeur et que le niveau de saturation est dépassé, la vapeur d’eau invisible se condense en eau. Des petites gouttes de rosée se forment. Cette condensation de vapeur d’eau peut se produire également sur les surfaces murales par exemple.

 

Hydrocarbures                                                                                                                                                                                                               

Combinaisons de carbone et d’hydrogène, ils apparaissent dans le pétrole, le gaz naturel et les distillats de combustibles fossiles comme le lignite ou la houille.

 

Hydrocarbure fluoré chloruré (HFC)

                                                                                                                                                                            

Gaz à effet de serre non toxiques, inodores, ignifuges, incolores et hautement efficaces qui détruisent la couche d’ozone.

 

Hydrocarbure fluoré (HF)     

Compositions organiques comme produits de substitution pour les HFC chez lesquelles les atomes d’hydrogène ont été entièrement ou partiellement remplacés par du fluor. Elles peuvent également contribuer sensiblement à l’effet de serre.

 

Insonorisation                                                             

Comprend toutes les mesures qui contribuent à baisser le niveau de pression sonore de la pompe à chaleur, par exemple, revêtement insonorisé du bâtiment, encoffrement des compresseurs, etc.

 

Installation de chauffage par pompes à chaleur

Une installation de chauffage par pompes à chaleur se compose de trois éléments : la pompe à chaleur, l’installation de sources de chaleur (par exemple les sondes géothermiques),  et le système de distribution de chaleur (par exemple le chauffage au sol).

 

Installation de la source de chaleur

Une installation de source de chaleur est le dispositif pour l’extraction de la chaleur à partir d’une source de chaleur (par exemple les sondes géothermiques) et le transporte de l’eau glycolée entre la source de chaleur et la partie froide de la pompe, y compris tous les dispositifs additionnels. Sur les pompes à chaleur air/eau, l’installation complète est intégrée dans l’appareil. Dans les habitations à une famille, elle se compose par exemple d’un réseau de conduites pour la distribution de la chaleur, de convecteurs ou de chauffage au sol.

 

Installation extérieure                                        

L’installation extérieure des pompes à chaleur air/eau présente l’avantage d’un réel gain de place dans la maison si bien que peu de conduits d’air et d’ouvertures de mur à grande surface sont nécessaires et qu’à peine un mélange d’air amené et d’air d’échappement est produit grâce au débit d’air libre. De plus, les appareils sont plus facilement accessibles.

 

Interrupteur de protection moteur  

                                                                                                                                                                                      

Le  moteur est protégé contre la surcharge grâce à un contact bimétallique.

 

Limitation du courant initial de démarrage

                                                                                                                                                                      

Les pompes à chaleur sont équipées si besoin de démarreurs afin de limiter le courant au démarrage. Ils permettent d’éviter le démarrage subit, intempestif du moteur électrique et facilite une très bonne régulation électronique de la tension et du courant pendant le démarrage du moteur.

 

Manomètre                                                                                  

Il Indique la pression en bar.

 

Marquage CE                                                                                                                   

Atteste du respect de certaines directives européennes (marquage de conformité) mais n’autorise aucune déduction en ce qui concerne la sécurité, la qualité ou l’impact du produit sur l’environnement.

 

Mode de fonctionnement 

Le mode de fonctionnement a une influence décisive sur la rentabilité d’une installation de pompes à chaleur.

 

Mode de fonctionnement usuel :

Monovalent : fonctionnement uniquement de la pompe à chaleur

Mono-énergétique : pompe à chaleur électrique et pour compléter les jours de grand froid un chauffage par résistance électrique

Bivalent : présence d’un deuxième producteur de chaleur à côté de la pompe à chaleur

Bivalent alternatif : chauffage soit pompe à chaleur, soit deuxième producteur de chaleur entretemps.

Bivalent parallèle : la pompe à chaleur est assistée en cas de températures extérieures plus basses par un deuxième producteur de chaleur

Bivalent semi parallèle : à partir d’une température extérieure définie, la pompe et le deuxième producteur de chaleur sont en service ensemble en fonction de la charge. Si la température extérieure continue de baisser, seul le deuxième producteur de chaleur chauffera encore.

 

Niveau de pression sonore

Se mesure en unité dB (A). Grandeur physique mesurée en fonction de la distance de la source sonore.

 

Niveau de puissance sonore

Cette grandeur de mesure physique du volume est mesurée en unité dB (A) indépendamment de la distance de la source sonore.

 

Pertes de chaleur par transmission                                                                                     

Les pertes de chaleur qui proviennent de l’échappement vers l’extérieur de la chaleur issue de pièces chauffées à travers les murs, les fenêtres, etc.

 

Pertes de chaleur liées à l’aération  

                                                                                                                                                                    

Les pertes de chaleur des pièces chauffées liées aux ouvertures de bâtiment comme par exemple les fentes, les fenêtres ouvertes, les portes ou les ouvertures d’aération vers l’extérieur.

 

Perte de pression (côté eau)

Somme de toutes les résistances dans la conduite d’eau comme par exemple, arcs de tube, évaporateur en charge, etc.

 

Pertes énergétiques 

                                                                                                                                                                                                                  Il s’agit de la perte d’énergie, c’est-à-dire la différence entre l’énergie fournie et l’énergie utilisée. Nos chaudières minimisent ces pertes d’énergie grâce à des échangeurs très performants et d’excellentes isolations thermiques.

 

Point de rosée                                                                                                                         

Température à 100% d’humidité de l’air. Si le point de rosée est dépassé, la vapeur d’eau se condense sous la forme d’eau (condensat) dans ou sur les éléments.

 

Pompes à chaleur haute température       

                                                                                                                                                                                             

Pompes à chaleur spéciales avec températures de départ de 65°C pour l’assainissement des vieux bâtiments. Les appareils compacts simplifient la rénovation du chauffage car les éléments chauffants disponibles peuvent être réutilisés par la suite.

 

Pompes de circulation (circulateurs)      

Pompes à eau électriques qui alimentent les circuits radiateurs et planchers chauffants en eau de chauffage.

 

Porteur calorifère                                                                                                                          

Un milieu liquide ou gazeux qui est utilisé pour le transport de la chaleur. Cela peut être l’eau ou l’air par exemple.

 

Préparation de l’eau chaude sanitaire                                                                      

Préparation de l’eau chaude sanitaire avec pompe à chaleur thermique. Si la maison est chauffée avec une pompe à chaleur, celle-ci peut prendre en charge également sans problème la préparation de l’eau chaude sanitaire au moyen d’une commande prioritaire d’eau chaude dans le réglage. La préparation de l’eau chaude sanitaire a la priorité vis-à-vis du chauffage, ce qui signifie que lorsque l’eau chaude est préparée, le chauffage de l’habitation ne fonctionne pas. Cela n’a d’ailleurs pas d’influence réelle sur la température ambiante.

Préparation de l’eau chaude sanitaire avec une pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire. Il existe des pompes spéciales pour eau chaude sanitaire qui extraient la chaleur de l’air ambiant et qui réchauffent l’eau sanitaire. En outre, la chaleur résiduelle d’autres appareils (par exemple un congélateur horizontal) peut être utilisée. La pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire présente l’avantage que l’air ambiant est déshumidifié et rafraîchi, la cave devient plus sèche et plus froide. La consommation d’énergie de ces appareils est très faible.

 

Préparateur d'eau chaude sanitaire

                                                                                                                                                                                                     Réservoir permettant de transformer la chaleur de l’eau de chauffage en eau chaude sanitaire.

 

Profondeur de pose

                                                                                                                                              

Sur les collecteurs de chaleur horizontaux, la profondeur de pose devra se situer à 20 cm sous la limite de ce gel, ce qui fait environ de 1 à 1.4 mètre de profondeur.

 

Protection de surcharge thermique

                                                                                                                                       

Protège le moteur électrique contre toute surcharge.

 

Puissance absorbée 

Il s’agit ici de la puissance électrique absorbée. Elle est indiquée en kilowatt.

 

Puissance frigorifique 

Représentée par le flux calorifique qui est soutiré par l’évaporateur d’une pompe à chaleur.

 

Puissance thermique

                                                                                                                                               

La puissance thermique d’une pompe à chaleur dépend de la température d’entrée de la source de chaleur (eau glycolée / eau / air) et de la température d’aller dans le système de distribution de chaleur. Elle décrit la puissance calorifique utile émise par la pompe à chaleur.

 

Puissance thermique nécessaire

C’est la chaleur nécessaire requise en plus des gains de chaleur (gains solaires et internes) pour que le bâtiment soit maintenu à une température intérieure souhaitée.

 

Qualité du sol

La qualité du sol est très importante pour l’utilisation de la terre comme source de chaleur. Plus la teneur en eau du sol est importante (plus humide), meilleur est le passage de la chaleur.

 

Récupération de chaleur                                                                                                                  

La chaleur refoulée peut être récupérée sur les pompes ou les échangeurs de chaleur et être utilisée pour chauffer.

 

Rendement                                                                                                                                                                                                                             Différence entre l’énergie fournie et l’énergie récupérée. Le rendement des chaudières augmente lorsque les températures des fumées et les températures de départ/retour sont plus basses.

 

Rendement normalisé

                                                                                                                                                                                                             Rapport entre l’énergie dégagée et l’énergie fournie, sur une période donnée.

 

Réservoir tampon (ballon tampon)                                                                                 

Réservoir servant à augmenter le volume d’eau du circuit hydraulique afin de garantir la durée de fonctionnement minimale du compresseur. Sur les pompes à chaleur air / eau en mode dégivrage, une durée de fonctionnement de 10 minutes doit être garantie. Les réservoirs tampons augmentent les durées moyennes de fonctionnement des pompes à chaleur et réduisent la cadence (fréquent marche et arrêt). Sur les installations mono-énergétiques, des éléments chauffants à immersion sont intégrés dans le réservoir tampon.

 

Résistance électrique                                   

Résistance électrique sert en cas de fonctionnement mono-énergétique à assister la pompe à chaleur les quelques jours de grand froid de l’année et doit toujours être montée à l’aller. Le réglage de la PAC permet que celui-ci ne fonctionne pas plus longtemps que nécessaire. 

Lors de la préparation de l’eau chaude, la résistance sert au réchauffement ultérieur afin de que l’eau puisse être réchauffée à plus de 60° à certains intervalles de temps pour des raisons hygiéniques (désinfection thermique).

 

Ressources énergétiques

                                                                                                                                                                                                       On distingue d’une part les énergies dites épuisables telles que le pétrole ou le gaz dont nous ne disposons qu’en quantité limitée et d’autre part les énergies renouvelables comme le soleil, le vent ou l’énergie hydraulique. En dépit des nombreux progrès réalisés, ces ressources ne permettront de couvrir, à long terme, qu’une partie de nos besoins énergétiques.

 

Robinet de purge

Possibilité de raccordement pour vidanger ou remplir l’installation.

 

Robinet-vanne arrêt

                                                                                                                                                   Robinetterie qui permet d’arrêter un débit de liquide ou de gaz dans une conduite. Comme éléments de fermeture, il y a un robinet plat, un robinet à membrane ou un robinet sphérique.

 

Sans HFC                                                                                            

Toutes les pompes à chaleur vendues par Energie A’Venir fonctionnent avec des réfrigérants sans HFC.

 

Séchage de la chape                                                                            

Parmi les nombreuses configurations de régulateur de pompe à chaleur, on compte un programme de séchage de chape. Temps et températures de chauffe réglables.

 

Sondes géothermiques

Sur des petites surfaces de terrain ou pour une utilisation ultérieure du sol (par exemple, une rénovation du chauffage), on préférera utiliser les sondes. Généralement, deux doubles boucles U en plastique sont admises dans le trou de forage. L’espace vide est ensuite colmaté (avec de la Bentonit par exemple). On obtient en général par mètre de profondeur de trou quatre fois la longueur du tube de sonde. Le débit de chaleur spécifique des sondes s’élève en moyenne à 60W/m, selon la teneur en humidité du sol. Les installations de sondes habituelles oscillent entre 40 et 100 mètres.

 

Sonde murale extérieure

Elle est raccordée au régulateur de la pompe à chaleur et sert à déterminer la température de consigne au retour à l’aide d’une courbe de chauffe programmée.

 

Soupapes de sécurité

Protéger les installations de pression comme les compresseurs, les récipients de pression, les conduites etc. avant toute rupture par haute pression non autorisée.

 

Sources d’énergie

                                                                                                                                                                                                                         Le fioul, le gaz naturel, le G.P.L et le biogaz sont utilisés comme combustibles. Leur teneur en énergie est libérée lors de la combustion.

 

Système de chauffage                                                                                      

En tant que système de distribution de chaleur, les systèmes à basse température sont particulièrement adaptés pour les nouvelles constructions. Les chauffages au sol et muraux, mais aussi les chauffages au plafond s’en sortent avec des températures d’aller et de retour basses. Ils sont particulièrement appropriés pour les installations de pompes à chaleur car leur température maximale d’aller est de 55 °C.

 

Systèmes de chauffage basse température 

Les systèmes de chauffage basse température, sol, muraux et au plafond, sont parfaitement adaptés pour fonctionner avec les installations de pompes à chaleur.

 

Taux d’efficacité (rendement)

C’est le rapport entre l’énergie acquise lors d’une transformation énergétique et l’énergie déployée. Le taux d’efficacité est toujours inférieur à 1 car dans la pratique, les pertes surviennent toujours (sous la forme d’une chaleur de refoulement par exemple).

 

Taux de travail

Le taux de travail désigne le rapport provenant de la chaleur utile et de l’énergie électrique distribuée. Si on considère le taux de travail au-delà d’une année, on parle d’un taux de travail annuel.

Le taux de travail et la puissance thermique d’une pompe à chaleur dépendent de la différence de température entre l’utilisation de la chaleur et la source de chaleur. Plus la température de la source de chaleur est élevée et la température aller est basse, plus le taux de travail et la puissance thermique sont élevés. Plus le taux de travail est élevé, plus l’utilisation d’énergie primaire est faible.

 

Taux de travail annuel 

Le taux de travail annuel de la pompe à chaleur indique le rapport entre la chaleur de chauffage émise et le travail électrique absorbé dans l’année. Le taux de travail annuel se réfère à une certaine installation en tenant compte de la configuration de l’installation de chauffage (niveau et différence de température) et ne doit pas être confondu avec le coefficient de performance. 

Une hausse moyenne de température d’un degré aggrave le taux de travail annuel de 2 à 2.5%. La consommation d’énergie augmente de 2 à 2.5 %

 

Taux d’utilisation                                                        

C’est le quotient de travail ou de chaleur utilisé et le travail ou la chaleur employés à cela.

 

Température de condensation

                                                                                                                                                     

Température à laquelle le réfrigérant se condense de l’état gazeux à l’état liquide.

 

Température de départ

                                                                                                                                                                                                                                  Température de l’eau de chauffage qui alimente le radiateur. En général, la température de départ vers les radiateurs va jusque 70°C (jusque 40°C pour les circuits planchers chauffants). Il s’agit là de températures maximales lorsque la température extérieure est basse ; si cette dernière augmente, la température de départ de l’eau de chauffage diminuera.

 

Température de l'eau froide 

Température de l’eau après l’évaporateur (température d’entrée ou de sortie).

 

Température de retour

                                                                                                                                                                                                           Température de l’eau de chauffage qui revient des radiateurs ou planchers chauffants. En général, les températures de retour sont basses, environ 30°C pour le chauffage souvent inférieures à 50°C pour les radiateurs.

 

Température d’évaporation   

                                                                                                                                                                                                  

C’est la température que le réfrigérant a en entrant dans l’évaporateur.

 

Température du point de rosée

                                                                                                                                                                                                            Température à laquelle l’eau se condense. Lorsque les gaz de combustion se refroidissent et passent sous un certain seuil de température, la vapeur d’eau contenue se transforme en eau de condensation.

 

Température / Point de bivalence                                                                                                         

La deuxième source de chaleur (résistance ou vieille chaudière) est connectée à la température extérieure à partir du mode de fonctionnement mono-énergétique et bivalent pour assister la pompe à chaleur.

 

Temps d’arrêt

                                                                                                                                                                                                                                    

En Suisse, le fournisseur d’énergie électrique est autorisé à délester (couper) le fonctionnement de la PAC. Les temps d’arrêt doivent être pris en compte lors du dimensionnement des pompes à chaleur. En France, il n’existe pas de temps d’arrêt.

 

Tension de service 

Tension nécessaire pour le fonctionnement d’un appareil indiquée en volt.

 

Valeur de raccordement 

La somme des puissances nominales de tous les dispositifs de consommation électrique raccordés à une installation ou le besoin thermique d’un bâtiment ou d’une pièce.

 

Valve réversible (vanne à 4 voies)                                                

Pour dégivrer l’évaporateur de la pompe à chaleur, le sens du flux du réfrigérant est modifié sur la valve réversible. L’évaporateur devient un condenseur durant l’opération de dégivrage.

 

Valve Schrader

                                                                                                                                                            

S’ouvre sur pression mécanique, comme la valve d’un pneu par exemple.

 

Vanne de détente ou détendeur

                                                                                                                                                                                                          Composant d’une pompe à chaleur. La vanne de détente réduit la pression et donc la température du fluide frigorigène pour le ramener à l’état liquide et lui permettre de récupérer à nouveau la chaleur dans l’évaporateur. Elle assure aussi la régulation du débit pour admettre dans l’évaporateur uniquement la quantité de liquide qui peut être vaporisée.

 

Vanne de mélange

                                                                                                                                                                                                                                              L’eau chaude et l’eau froide sont mélangées et réglées à une température de mélange grâce à cette vanne.

 

Vanne de purge 

Celle-ci purge par exemple lorsque le circuit d’eau est fermé durant le remplissage de l’installation. Afin d’éviter des dommages liés à une sous-pression, la soupape d’expansion devra être ouverte durant le vidange de l’installation.

 

Vase d’expansion                                                                                                                                  

Chaque système fermé d’eau de chauffe et chaque circuit d’eau glycolée a besoin d’un vase d’expansion. A cette fin, un coussin rempli d’azote dans un récipient compense les expansions d’eau lors de variations de température.

Sur le chauffage, le vase d’expansion est monté vers le bas (froid et peu de pertes de chaleur).

Sur le circuit d’eau glycolée, le vase d’expansion est monté vers le haut (chaleur ambiante et pas d’eaux usées ou de formation de glace).

 

Vanne thermostatique                                                                            

En bridant plus ou moins fortement le courant d’eau de chauffage, la vanne thermostatique adapte la distribution de chaleur d’un élément chauffant au besoin thermique ambiant correspondant.

 

Les déviations par rapport à la température ambiante souhaitée peuvent être rattrapées par le gain d’autres chaleurs comme l’éclairage ou le rayonnement solaire. Si la pièce se réchauffe par la rayonnement solaire au-dessus de la valeur désirée, le débit volumétrique de l’eau de chauffage sera réduit automatiquement à l’aide de la vanne thermostatique.

 

A l’inverse, la vanne s’ouvre automatiquement lorsque la température, par exemple, après la ventilation, est plus basse que voulue. Davantage d’eau chaude peut couler à travers l’élément chauffant et la température ambiante remonte à la valeur désirée.

 

Ventilateur radial

                                                                                                                                                                                                                            Il refoule l’air à un angle de 90° en direction de l’axe du moteur

Lexique