Economie

« Economique », tel doit être un bon chauffage ! Y-a-t-il de telles différences entre les vieilles installations et les systèmes actuelles ?

Oui ! La comparaison « ancien-nouveau » est stupéfiante. Peu de gens s’imaginent les progrès technologiques qui ont été réalisé dans le chauffage de l’eau utilisée pour le chauffage ou pour la préparation d’eau chaude sanitaire.

Réaliser des économies d’énergie, c’est d’une part préserver son porte-monnaie en réduisant la consommation d’énergie (Fioul, gaz ou électricité), d’autre part les réserves d’énergie fossiles qui ne se régénèrent pas et qui ne doivent donc pas être gaspillées. Pour répondre à cela, nous disposant d’une énergie gratuite et inépuisable générée par le soleil. Cette énergie sert au fonctionnement des capteurs solaires ou des pompes à chaleur qui utilisent la chaleur emmagasinée par la terre, l’eau et l’air (Les pompes à chaleur nécessitent un apport électrique qui se limitent à un quart du besoin  énergétique).

Quelle que soit la source d’énergie utilisée, le cheval de bataille consiste à augmenter la performance des systèmes mis en œuvre !

L’exemple chiffré suivant vous démontre ce qu’une installation moderne apporte concrètement, et ceci même sans la compléter par des énergies renouvelables.

Panneau solaire Rotex en façade

Description de la photo : Economique et performante. Cette maison dans le bassin Genevois que nous avons équipée d’une PAC ROTEX de 16 KW avec 7.8 m² de panneaux solaires autovideangeables et d’un accumulateur de 500 litres, fournit l’eau chaude sanitaire et l’appoint au chauffage.

 

Prenons l’exemple d’une habitation située à Genève, d’une surface de 250 m² équipée d’un vitrage isolant. L’installation comporte une PAC de 16 kW, 3 capteurs solaires et 1 accumulateur d’énergie d’une capacité de 500 litres. L’installation solaire fournit la préparation d’eau chaude sanitaire et un appoint au chauffage. La couverture solaire pour la production d’eau chaude sanitaire atteint 75%, l’appoint chauffage par le solaire atteint 12 à 15%. En cumul, près d’un tiers de l’ensemble des besoins de chaleur est couvert par l’installation solaire. La très performante PAC se charge du reste.

Vous avez d’autre contrainte de place, techniques, financières ou architecturales ? Vous envisagez une pompe à chaleur ou le remplacement partiel de votre installation de chauffage ? Energielibre.ch saura vous conseiller la solution la mieux adaptée à votre besoin.

4 panneaux solaires Rotex

Description de la photo : Les capteurs solaires constituent un complément idéal aux systèmes de chauffage à la technique parfaitement aboutie. L’investissement se rentabilise même là où le soleil ne brille pas en permanence.

Pompe à chaleur Basse Température